• Accueil
  • Blog
  • Contact
  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

à l'oeuvre

Posté par le dans Marelle
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1085
à l'oeuvre

Après quelques jours de gel et de pluie , histoire de faire comme si l'hiver était arrivé , le temps s'est adouci . 

 J'en profite pour 

b2ap3_thumbnail_du-boulot-en-perspective-1.JPG

passer à l'attaque . Il y a du boulot en perspective . 

Je commence par ce qui fait face à la terrasse côté jardin ,

b2ap3_thumbnail_la-jungle-de-sureau.JPG

autrement dit : la jungle de sureaux yèbles . 

D'abord , je nettoie en arrachant au maximum et en laissant le tout sur place .b2ap3_thumbnail_nettoyage.JPG

J'en profite pour observer : les plantes et les animaux éventuels sont des indications précieuses  sur l'état du terrain . 

 La diversité étant de bon aloi. 

b2ap3_thumbnail_quelques-orties.JPG

Voici une thalle d'ortie. Elle peut indiquer un sol riche en matières organiques , ou une pollution par des oxydes ferriques , ce qui doit être le cas , j'ai trouvé quelques charnières de volets . 

Accompagnant une racine de chiendent , signe de compactage , je trouve quelques petits vers rouges

b2ap3_thumbnail_ver-de-terre-et-chiendent.JPG

ça c'est plutôt  bien  Sourire

et même quelques beaux lombrics, là c'est encore mieux , ils aèrent  . 

b2ap3_thumbnail_lombric.JPG

Le jardin est à l'abandon depuis 2 ans , la vie s'y restaure tranquillement  . 

A l'approche de la maison , les sureaux sont plus nombreux ,b2ap3_thumbnail_pousse-de-sureau.JPG

leurs jeunes pousses sont prêtes pour le printemps . 

Je suis en vue de la ruelle côté cuisine ,

b2ap3_thumbnail_la-ruelle--ct-cuisine.JPG

le beau mur du voisin commence à être dégagé ,

b2ap3_thumbnail_le-mur-du-voisin.JPG

Exposé au nord  , il va accueillir un hortensia grimpant  assez rapidement  . 

De la terrasse on fait face à un muret ,

b2ap3_thumbnail_muret-depuis-la-terrasse.JPG

qui a été cimenté côté jardin . 

Cette opération a produit un tas de déblais , laissant apparaître de nombreuses pierres , et une terre collante . C'est cette zone que les sureaux ont investi , rien d'autre n'y pousse  . 

b2ap3_thumbnail_muret-cot-jardin.JPG

Il y  a tout un espace à combler , le muret est solide . 

b2ap3_thumbnail_muret-dblay.JPG

Je vais remblayer avec les pierres , j'en profite  pour arracher les sureaux .

b2ap3_thumbnail_terre-de-dblayage.JPG

Il y a de quoi faire !

b2ap3_thumbnail_rhizomes.JPG

Je laisse les rhizomes sur le sol , une bonne gelée devrait en venir à bout . 

Une fois les cailloux installés au fond du trou , 

b2ap3_thumbnail_remblayage-dbut.JPG

je me débarrasse des blocs de terre argileuse ,

b2ap3_thumbnail_bloc-de-terre-collante.JPG

et voilà l'aspect final :

b2ap3_thumbnail_aspect-final.JPG

Je ne pourrai pas planter tout de suite des végétaux vivaces , car il reste surement des rhizomes de sureau qui vont repousser , mais à force de les ôter , je devrais assainir le secteur . 

Pendant ce temps , chez le voisin , les aides s'activent :

b2ap3_thumbnail_les-aides-du-voisin.JPG

Sourire !

je sais bien que je prône le non-agir , et là nous en sommes loin , mais le déblayage du muret à complètement altéré la nature du sol , le retour à la normale demande un coup de pouce . 

b2ap3_thumbnail_ben-ouai.JPG

Et plus encore !!! 

Cet article  n'expose pas une action professionnelle  , il s'agit pourtant d'un exemple  concret de ce que je veux réaliser , c'est pourquoi je l'intègre à cette rubrique . 

 

Modifié le
Notez cet article:

Biographie


 


Je suis née dans une ferme de Seine et Oise en 1962 j’ai vécu mes premières années dans les champs et les jardins de mes grands- parents.


L’amour de la nature est dans mon ADN.


Plus tard je suis devenue jardinière, en autodidacte j’ai désappris les techniques « agressives « (traitements, recours aux intrants, nettoyages…) et j’ai appris à tenir compte des synergies en œuvre spontanément.


J’ai cru pouvoir partager mes connaissances via une entreprise de conseil que j’ai appelée Ortie-Rose ainsi que d’un blog du même nom.


Ce fut un flop au niveau de la rentabilité financière par contre, comprendre mes erreurs et surtout mes inaptitudes m’a permis de réaliser que j’étais autiste .


C’est aussi mon dans mon ADN.


Alors aujourd’hui, je donne une nouvelle impulsion à Ortie-Rose, en tenant compte de cette particularité.

Voici les derniers articles de cet utilisateur:
  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité lundi, 06 avril 2020