• Accueil
  • Blog
  • Contact
  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

les plantes aromatiques , la spirale .

Posté par le dans Ortie Rose
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1133
les plantes aromatiques , la spirale .

Les plantes aromatiques , souvent médicinales , bienfaitrices , salvatrices . 

à saupoudrer , à infuser , en bouquet garni . 

Plantes cultivées , plantes sauvages . 

Belles , odorantes , mellifères . 

 Discrètes ou envahissantes . 

Il y a tant à dire qu'un article n'y suffira pas  !

 Aujourd'hui , c'est de la spirale d'aromatiques dont  je vais principalement vous parler . 

 Une façon agréable d'avoir un groupe d'aromates , pas toujours faciles à faire cohabiter , et pas très loin de la maison .  l'idée est de construire une spirale en pierres sèches , en pavés , en briques empilées ,ou encore , en rondins de bois plantés dans trente centimètres de profondeur à peu près .

 Le centre de la spirale est en hauteur , remblayé de gravas,  de sable et recouvert d'une terre pas très riche  , puis , plus on s'éloigne du centre , plus on se rapproche du sol , moins on draine et plus on enrichit la terre . 

b2ap3_thumbnail_spirale-daromatique.jpg

dans sa partie la plus basse , on peu même créer une petite réserve d'eau . 

La partie centrale et supérieure de la spirale accueille les herbes méditerranéennes : celles qui aiment une terre pauvre et sèche  : la lavande , le thym , le serpolet , la sarriette .

 La partie médiane  correspond plus aux plantes d'europe centrale : Persil cerfeuil , coriandre cumin estragon ciboulette , origan basilic ...

b2ap3_thumbnail_origan-et-estragon.jpg

 

 

 

   Estragon et Origan au printemps 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut acheter certaines plantes , ou les semer à partir de graines produites par des "conservateurs de graines intactes ", tels que Kokopelli , ou Le  biau germe  . Les plantes ainsi obtenues , sont reproductibles , elles n'ont pas subit moultes transformations , et possèdent encore un grand nombre de qualités aromatiques gustatives ou bénéfiques pour  la santé . 

 on peut aussi parfois les trouver en pleine nature : tels ces pieds de ciboulette que j'ai repérés dans la forêt ;

b2ap3_thumbnail_ciboulette.jpg

 

b2ap3_thumbnail_le-matin-du-03-03-2015-061.JPG

 la ciboulette sauvage se trouve partout , elle est plus fragile , mais avec un meilleur goût que celle trouvée en jardinerie . 

 On peut enfin , échanger avec des voisins , ou via les bourses aux plantes printanières , qui fleurissent maintenant un peu partout. 

Tout en bas de la spirale , on installe les plantes qui aiment un sol riche , plus humide , ce sont souvent celles qui ont tendance à nous envahir . 

 La menthe et la mélisse sont à leur place en cet endroit . 

b2ap3_thumbnail_menthe.jpg

 La menthe se décline à l'infini d'ailleurs , poivrée , citronnée , blanche , la menthe coq , au gout de chlorophylle , la menthe aquatique . 

 On peut d'ailleurs installer un récipient enterré afin de faire un petit réservoir d'eau au pied de la spirale . Les aromatiques sont souvent mellifères et les insectes seront ravis de s'hydrater . 

un peu à l'écart on peut accueillir les fenouils ou céleris , ce sont des plantes qui poussent en hauteur , elles peuvent être un peu en retrait ou derrière la spirale . 

b2ap3_thumbnail_fenouils.jpg

b2ap3_thumbnail_caterpico.jpg

 

 

dis ? 

 c'est là où je suis né ? 




 

Oui , c'est ça , les macchaons aiment l'aneth et le fenouil , c'est là que je t'ai trouvé ! Sourire

b2ap3_thumbnail_fenouil_20150315-192825_1.jpg

Il y a encore des milliers de choses à dire , sur les plantes sauvages à utiliser , sur les fleurs qui parfument les salades , sur les graines  alors (à suivre ) 

Modifié le
Notez cet article:

Biographie


 


Je suis née dans une ferme de Seine et Oise en 1962 j’ai vécu mes premières années dans les champs et les jardins de mes grands- parents.


L’amour de la nature est dans mon ADN.


Plus tard je suis devenue jardinière, en autodidacte j’ai désappris les techniques « agressives « (traitements, recours aux intrants, nettoyages…) et j’ai appris à tenir compte des synergies en œuvre spontanément.


J’ai cru pouvoir partager mes connaissances via une entreprise de conseil que j’ai appelée Ortie-Rose ainsi que d’un blog du même nom.


Ce fut un flop au niveau de la rentabilité financière par contre, comprendre mes erreurs et surtout mes inaptitudes m’a permis de réaliser que j’étais autiste .


C’est aussi mon dans mon ADN.


Alors aujourd’hui, je donne une nouvelle impulsion à Ortie-Rose, en tenant compte de cette particularité.

Voici les derniers articles de cet utilisateur:
  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité dimanche, 12 juillet 2020