• Accueil
  • Blog
  • Contact
  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

Ortie Rose une aube nouvelle

Posté par le dans Avant
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1235
Ortie Rose  une aube nouvelle

Le 4 février 2015 je publiais l'article : DEBUT; et me voici en train d'en démarrer un 79 ième , pour un total de 8700 vues . 

Merci à vous , de me suivre . 

 C'est un nouveau départ , mais aussi le moment de faire le point . 

Cet article va être moins visuel que d'habitude . J'avais expliqué comment l'idée Ortie Rose était née , j'avais en projet de créer une entreprise de conseils , pour les " néojardiniers" qui voudraient tenter l'aventure du "jardin sauvage" . 

 Les choses ont évoluées différemment . 

 Le conseil on le trouve sur des pages ou des groupes  facebook :fermés , ouverts ,de pro talentueux , de pro intégristes , de néophytes talentueux , de néophytes à côté de la plaque . 

Il y a les permaculteurs , les partisans de l'agroforesterie  , les rêveurs post soixantehuitards , les décroissants , les végans . 

 Ceux qui crient au loup ; ceux qui exècrent les "moutons . Il y a des pages merveilleuses qui font voyager , il y a des pages où l'on se fait insulter . 

Je me suis virtuellement baladé en tous ces endroits , j'ai virtuellement rencontré des gens , j'ai même parfois soutenu quelques projets :il y a des chouettes personnes qui font le pari d'amener dans nos assiettes des aliments bons sains locaux Content; ils se lancent et ont parfois besoin de pépettes , ou d'encouragements , ou de clients ... 

J'ai compris que le conseil tel que je le concevais serait superfétatoire ; pourtant les mentalités changent , le besoin est réel , et tout le monde n'a pas le temps de se plonger dans le monde virtuel .

L'écologie devient un enjeu sociétal, bien au delà de nos jardins , de nos bords de routes  ou orées de forêts ; insidieusement , le fait que tout le monde se targue de vouloir le "bien de la planète" court-circuite certaines initiatives utiles .

Les lobbyistes se sont engouffrés dans le monde du Bio:nouvelle poule aux oeufs d'or vert . 

N'empêche qu'il y a de beaux projets , perdus dans ce fatras écolobobo . 

N'empêche que notre mère nature a besoin de considération , en grande urgence , car elle va finir par nous éjecter de la quadrature du cercle : on fausse le jeu de façon bien trop préjudiciable à tous les autres . 

N'empêche qu'il y a des gens qui " voudraient bien , mais peuvent point" ( mdr : là le clin d'oeil est quasi incompréhensible Complice et j'ai osé mettre le lien  )

Les ethnosocioquelquechoses expliquent que dans les années à venir les métiers actuels disparaîtront mais que de nouveaux besoins vont se faire sentir . Une panoplie de métiers liés  au conseil , non existants encore vont être créés : j'ai lu que 65 % des métiers qui seront effectifs dans 15 à 25 ans n'existent pas encore . 

 C'est défendable.

 Nous sommes à l'aube d'un changement , on a bien compris que ce que nous laissons derrière nous ne fonctionne plus. Les politiciens veulent conserver leurs statuts privilégiés et nous enfument un peu, mais ça aussi on commence à le comprendre . 

 Les gens comme moi , un peu vieux , suffisamment vieux pour avoir de l'expérience,on va le dire ainsi c'est plus mignon , peuvent jouer un rôle intéressant . 

 Ce fameux changement de paradigme , ça ne veut pas dire revenir à La guerre du feu , mais peut-être , renouer avec quelques savoirs faire désuets en les adaptant . 

Exemple con : le bouquet garni de nos mamies , c'était du soin : thym laurier persilContentle cubevert maggi c'est du sel du Furieux . Alors ?  une spirale d'aromatiques quand on a un jardin , et peut être une initiative municipale genre :un partenariat avec les incroyables comestibles . 

 Donc , j'ai ma place : autrement , moins directement que je ne le pensais , mais Ortie Rose , le blog , va être plus que jamais utile , et j'espère trouver rapidement une aide pour faire des vidéos , sur l'aménagement de mon nouveau jardin . 

J'ai ma place en tant que : écoconseillère  ; je vois ça comme une tisseuse de lien , une renoueuse du lien entre l'homme d'aujourd'hui et la nature . J'avais imaginé appeler ça "synergéticienne " mais c'est déjà pris , pourtant l'idée de mettre en avant les synergies que l'on trouve dans la nature me plaisait bien . 

Je ne suis pas seule avec de telles idées ; je vais faire une place à des "elfes" que je croise sur les mondes parallèles de Face book , car le monde de demain émerge sur la toile,en ce moment des fenêtres s'ouvrent , ces liens là aussi importent . 

Une liste va suivre : pas exhaustive , mais ce sont des rencontres récentes , sympas , pour vous permettre de comprendre .

 La caravane des alternatives  avec des livres et des affiches 

les éco lieux fleurissent  : par exemple les lueurs des champs 

des pages répertorient : carte géographique de la permaculture 

et des gens extraordinaires collectent des données , créent des dossiers et les diffusent  . Projet micro fermes

les fiches de Sève Despossibles . 

 J'ai créé une page pour collecter des données  alternatives , il y a des idées à foison . Il s'agit juste de  réunir les articles et de les partager . 

Localement , des lieux s'organisent : Chamarande , là d'où je viens .

La Salamandre , sur laquelle je garde un oeil , Britt est une amie qui tente de fédérer autour d'un projet magnifique . 

Une aube nouvelle , pleine de promesses. 

 

 


 

 

 

 

 

 

Modifié le
Notez cet article:
URL de rétrolien pour cette article.

Biographie


 


Je suis née dans une ferme de Seine et Oise en 1962 j’ai vécu mes premières années dans les champs et les jardins de mes grands- parents.


L’amour de la nature est dans mon ADN.


Plus tard je suis devenue jardinière, en autodidacte j’ai désappris les techniques « agressives « (traitements, recours aux intrants, nettoyages…) et j’ai appris à tenir compte des synergies en œuvre spontanément.


J’ai cru pouvoir partager mes connaissances via une entreprise de conseil que j’ai appelée Ortie-Rose ainsi que d’un blog du même nom.


Ce fut un flop au niveau de la rentabilité financière par contre, comprendre mes erreurs et surtout mes inaptitudes m’a permis de réaliser que j’étais autiste .


C’est aussi mon dans mon ADN.


Alors aujourd’hui, je donne une nouvelle impulsion à Ortie-Rose, en tenant compte de cette particularité.

Voici les derniers articles de cet utilisateur:
  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité lundi, 06 avril 2020